Yammer et maintenant LinkedIn : pourquoi Microsoft passe à l’offensive des réseaux sociaux ?

Partager

Après son rachat en 2012 par Microsoft pour en faire le réseau social privé de l‘entreprise permettant aux équipes de collaborer efficacement, Yammer est devenu de plus en plus omniprésent dans les différentes briques de la plateforme de l’éditeur. Les fonctions Yammer sont ainsi de plus en plus fréquemment encapsulées dans les applications Microsoft.

S’il est utilisé pour l’usage interne d’une entreprise, Yammer présente tout de même de nombreuses similitudes avec LinkedIn, beaucoup plus ouvert sur l’extérieur. L’annonce récente du rachat par Microsoft de ce réseau social professionnel, leader sur le marché, a alors créé une énorme surprise dans le secteur technologique. Avec ce rachat, Microsoft illustre le fait que le réseau social est devenu un élément de la relation d’entreprise et de la relation entre professionnels. 

L’idée de ce rachat est d’enrichir les profils professionnels avec les bonnes données arrivant au bon moment dans des applications comme Outlook, Skype et Office.

« En cherchant un contact, on pourra voir non seulement des informations dans Active Directory,  mais accéder à la richesse de son réseau professionnel » 

Satya Nadella, CEO Microsoft

La fusion des outils de gestion de données du nouveau groupe ainsi constitué offre un gros potentiel pour Office 365 et Dynamics, proposant ainsi divers services : gestion des relations professionnelles, marketing direct, développement commercial…

LinkedIn compte 443 millions d’utilisateurs dans le monde. C’est un outil pour le recrutement, la recherche de clients, l’échange d’informations sur des postes à pourvoir, mais aussi pour discuter autour de projets par le biais de la messagerie, sans parler des discussions de groupe, et toutes les interactions sociales importantes qui se produisent quand l’utilisateur clique « like » sur un message ou qu’il poste un commentaire.

Enfin, avec ce rachat, tout laisse à penser que Microsoft pourra également s’appuyer sur LinkedIn pour évoluer de « la vente à la vente via le réseau social » : Le social selling.

A l’heure où la donnée est reine et où les informations se revendent à prix d’or, la richesse du réseau social combinée à l’omniprésence de Windows également en entreprise est un véritable atout pour l’éditeur qui colle parfaitement aux logiques du moment : social selling, big data, réseaux sociaux… Autant de domaines où Microsoft était, jusqu’à présent, totalement absent…

 

Boubacar Gomis

 

 
Boubacar Gomis
Microsoft Office 365 Specialist
COMPAREX France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *