IBM Business Analytics : une analyse intelligente de la donnée au profit de l’entreprise

Partager

La donnée participe à la croissance d’une entreprise. L’analyser pour la comprendre et l’exploiter est un acte différenciant pour de nombreuses organisations, notamment pour les entreprises soumises à une forte concurrence comme celles des secteurs télécoms, assurance ou retail et e-commerce. Ces entreprises ont des besoins de projets de Big Data pour structurer et analyser leurs données afin de mieux cibler leur clientèle et ainsi se différencier en proposant des nouveaux services. Par exemple :

  • Des modèles statistiques se mettent en place dans les télécoms pour faire de la connaissance client.
  • Dans le retail, de nombreuses applications sont déployées pour maximiser les achats en multicanal, optimiser les promotions attribuées, par exemple en fonction des critères météo, ou mieux estimer les stocks en magasin.

Selon le cabinet d’analyses technologiques Nucleus Research, les solutions d’analyse génèrent une rentabilité de 13,01 $ pour chaque dollar dépensé dans le déploiement de ces types d’applications.

Cette transformation de la donnée en avantage concurrentiel, IBM en a fait une priorité avec ses solutions Business Analytics qui aident les entreprises de toutes tailles à comprendre l’information dans le contexte de leur activité. De la business intelligence à l’analyse prédictive en passant par l’analyse du risque et la gestion de la performance de l’entreprise, IBM couvre un large éventail pour répondre à tous les besoins métiers dans les entreprises. Et pour des raisons de coûts, nombre de ces applications d’analyse de données sont disponibles dans le Cloud sous forme de service (SaaS).

Les offres d’IBM séduisent déjà de nombreuses entreprises françaises, à l’image de l’aéroport de Nice Côte d’Azur qui améliore la disponibilité de ses informations et la qualité de ses services de maintenance et d’équipement avec IBM Maximo. Autre exemple, Boulanger, le spécialiste de l’électrodomestique, exploite l’application IBM SPSS Statistics pour étudier les comportements et les souhaits des consommateurs pour mieux répondre aux attentes de ses clients.

L’intelligence artificielle : un élément qui fait la différence dans l’analyse des données

IBM va très loin dans l’analyse des données, notamment avec son supercalculateur Watson. En effet, Watson exploite des capacités cognitives en mixant des technologies très performantes de Machine Learning, d’intelligence artificielle et de gestion d’algorithmes et d’API.

Prenons l’exemple de l’entreprise Medtronic qui se sert de la puissance de calcul de Watson pour présenter une application de gestion de diabète. Celle-ci peut prédire les événements hypoglycémiques jusqu’à trois heures à l’avance, assez tôt pour permettre à une personne souffrant de diabète de prendre des mesures en amont d’une déficience potentielle.

Chez IBM, l’apprentissage machine est également présent dans les solutions analytiques traditionnelles de l’éditeur, comme Analytics Server pour traiter les énormes quantités de données, ou derrière l’offre « Customer Insight for… » qui croise des données multisources en fonction de critères bien précis des utilisateurs (mode de vie, personnalité, comportement, etc.). Derrière toutes ces technologies intelligentes, l’objectif d’IBM est de faciliter l’interaction des données dans l’entreprise qu’elles soient structurées ou non afin d’obtenir des réponses faciles à comprendre pour les métiers et quasiment en temps réel.

Reste pour les entreprises à s’engager. A l’heure actuelle, la gouvernance fait encore défaut. Des postes dédiés (statisticiens, chefs de projet data quality, etc.) pour opérer cette analyse des données et sa compréhension, et mettre aussi en cohérence les différents services de l’entreprise – surtout entre les métiers et la DSI – sont nécessaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *